Satisfaire femme au lit et retarder ejaculation

La plupart des gars semblent en savoir plus sur ce qu’il y a sous le capot d’une voiture qu’ils ne le font à propos de ce qu’il y a sous le « capot » d’un clitoris. Ils sont terriblement mauvais lorsqu’il s’agit de s’interroger sur telle ou telle chose, il faut dire qu’un homme ça pense pas souvent avec la tête mais généralement avec le zizi. Ce qui est une honte, quand on sait ce que c’est que le clitoris : avec deux fois plus de terminaisons nerveuses que le pénis, et la capacité enviable de produire des orgasmes multiples… Le clitoris demeure  l’incontestable puissance de l’orgasme féminin.

Heureusement, quand on veut faire plaisir à une femme, il y a plusieurs méthodes pour qu’elle ait des orgasmes multiples, donc dans l’esprit de débrouillardise, voici quelques conseils de « survie sexuelles » pour explorer la jungle orgasmique féminine.

Améliorer performance sexuelle

Évitez de jouer à être Freud…

Oubliez tout ce que vous avez appris en cours de psychologie à la fac, ou notamment ce que vos amis se mettent à vous dire en se prenant pour Sigmund Freud.

D’ailleurs, le père de la psychanalyse, s’est forgé un nom pour lui-même diabolisant le clitoris et a formé une vision farfelue de la sexualité des femmes. Freud a eu l’idée en tête que le clitoris était une source de plaisir sexuel immature, un bloc simple de lancement pour l’orgasme vaginal plus mature, ce qui, bien sûr, ne pouvait être produit par l’intermédiaire de rapports génitaux.

A la fin de sa vie, Freud a reconnu sa compréhension incomplète de la sexualité féminine et dit: «Si vous voulez en savoir plus sur la féminité, vous devez interroger votre propre expérience, ou se tourner vers les poètes, ou bien attendez que la science vous donne une compréhension plus cohérente et profonde.  »

Les dames d’abord…

Quand il s’agit de satisfaire une femme, un peu de chevalerie à l’ancienne ne serait pas de refus. Si vous pensez que l’importance de la courtoisie est exagérée, on a pensé à attirer votre attention sur l’affaire insolite de John et Lorena Bobbitt, qui, lorsqu’elle a été interrogé par la police pour expliquer pourquoi elle a coupé le pénis de son mari, a répondu: «Il a toujours un orgasme et ne peut pas attendre que j’en ai un aussi. C’est injuste.  »   Vous l’aurez bien compris, les femmes aiment que vous vous y prenez tendrement.

Que faut-il en dire plus pour vous convaincre messieurs?

A la fin des années 90’ des chercheurs américains ont déduit que les hommes ont des orgasmes bien plus rapides que les femmes.  Cela signifie que plus de deux femmes sur trois en moyenne sont toujours freinée avant d’atteindre leur point culminant – une bonne raison pour commencer à cacher les couverts chers hommes.

Alors, prenez le chemin du vrai gentilhomme: Retarder votre plaisir. Comme Sir Thomas Wyatt a écrit: «La patience est ma chanson ».

Et il va vous en falloir des tonnes…

Que voulez-vous, quand on aime une femme, on l’attend. Elle gagne en valeur avec cette attente.